Petit déjeuner autour de FRANÇOIS CORNUT-GENTILLE, Député, vice-président du comité d’évaluation et de contrôle des politiques publiques de l’Assemblée nationale, auteur du rapport d’information, déposé en mai 2018 par ce comité, sur l’évaluation de l’action de l’État dans l’exercice ses missions régaliennes en Seine Saint-Denis.

Un débat sur la base de ce rapport et des « 23 mesures » annoncées le 31 octobre 2019 par le Premier ministre, et dans la perspective du « rapport de suivi » qui sera présenté au printemps 2020 par François Cornut-Gentille au Comité d’évaluation et de contrôle des politiques publiques.

Un ensemble d’analyses sur les lacunes dans la connaissance d’indicateurs-clés, l’insuffisance des « capteurs » de réalités complexes,  l’inadaptation ou l’épuisement d’outils ou de modes d’action traditionnels, l’importance de la phase de diagnostic avant de passer aux solutions, la place des différents acteurs (services de l’Etat, divers niveaux de collectivités territoriales, CAF, associations), le problème du rôle du Parlement pour relayer le diagnostic et le traduire en recommandations, les limites d’un catalogue de mesures pour traiter au fond et dans la durée un problème systémique.

Pour transformer réellement l’État, regarder les réalités en face, y compris les plus difficiles comme celles du 9-3, hors des idées préconçues et des solutions standard.

Présidence et introduction : Christian BABUSIAUX, président du Cercle

Discutants :
Cédric ARCOS, DGS adjoint du Conseil Régional d’Ile-de-France, ancien délégué général adjoint de la la Fédération hospitalière de France
Agnès AUDIER, chargée d’une mission d’études pour l’Institut Montaigne sur l’emploi et l’employabilité en Seine Saint-Denis, ancienne directrice associée du BCG
Florian BOSSER, directeur du cabinet du délégué interministériel aux Jeux olympiques et paralympiques de 2024
Jean-Christophe BAUDOUIN, ancien directeur des stratégies territoriales au CGET, ancien directeur général de l’Association des départements de France
Jean-Michel CHAPET, ancien DGS de la ville de Bobigny puis du Conseil départemental de Seine Saint-Denis
Alain KURKDJIAN, ancien directeur départemental adjoint de la cohésion sociale en Seine Saint-Denis