Publications

Article publié dans la newsletter d’Acteurs Publics du 5 avril 2018, suite à l'interview de Patricia Serman sur la question des mobilités au sein du public et entre public et privé….des actions en priorité à mettre en œuvre pour en faire un vrai levier de transformation publique.

Pièce jointe
PS-interview-04.2018-web.pdf

Le séminaire gouvernemental du 3 janvier a, entre autres, mis la pression sur les ministres pour
qu’ils fassent des propositions de réforme de l’Etat avant la fin mars 2018. Ceci confirme
l’intérêt du président Macron pour le programme « Action publique 2022 », lancé en septembre
2017, qui a pour ambition d’améliorer le service au public, d’améliorer les conditions de travail
des agents et de baisser la dépense publique (54,6 % du PIB aujourd’hui) en la rabotant de 3
points d’ici à 2022 ! ...

Le besoin d’un tel développement est considérable, tant pour les agents eux-mêmes, pour qui la mobilité peut être un moyen essentiel d’enrichissement de leur parcours professionnel et personnel, que pour les employeurs, pour qui elle est un moyen majeur d’enrichissement et de diversification de leurs compétences, bénéficiant ainsi d’une amélioration de la qualité du service rendu au public

Pièce jointe
Cercle de la réforme de l'Etat note sur la mobilités des agents publics - 12 Décembre 2017.pdf

Des modes nouveaux de gouvernance et de management doivent s’imposer pour réconcilier le pouvoir politique et les services publics (services de l’Etat, collectivités territoriales, opérateurs, autres établissements publics) avec les Français et renforcer l'efficacité publique. Le Cercle de la réforme de l’État en est convaincu depuis...