Contacts et interventions

À la demande de l’Association finances-gestion-évaluation des collectivités territoriales (AFIGESE), Christian Babusiaux est intervenu, en tant que vice-président du Cercle, au cours des Assises de cette organisation, réunies au Havre. Son intervention portait sur la place de la fiscalité comme instrument des politiques publiques en matière d’environnement et de développement durable, par l’Etat et par les collectivités territoriales.

Il a montré les utilisations possibles de cette « fiscalité environnementale » mais aussi ses limites et les conditions pour qu’elle soit comprise et admise par les citoyens/usagers.  

 

À l’invitation d’Edward Jossa, président-directeur de l’Union des groupements d’achats publics, Christian Babusiaux a ouvert cette matinée-débat sur la dépense publique à l’heure du numérique.

Il a souligné les progrès considérables déjà réalisés dans la chaîne de l’achat public et évoqué les expérimentations en cours et les nouvelles règles à l’étude pour fluidifier, simplifier et accélérer les opérations. 

Il a aussi mis en relief les rationalisations supplémentaires désormais rendues possibles par les nouvelles technologies, par exemple l’utilisation de l’IA pour mieux sélectionner les contrôles.  De nouveaux progrès en vue dans une fonction essentielle au fonctionnement efficace des administrations en interne et vers les entreprises.

 

À la demande des députés Sonia Krimi et Jacques Savatier, Christian Babusiaux est intervenu en ouverture de cette conférence, en tant que vice-président exécutif du Cercle, pour présenter un historique synthétique et critique des différentes réformes de l’Etat et présenter des réflexions introductives sur l’application du concept d’excellence opérationnelle dans le secteur public.
Une conférence bienvenue à un moment-clé pour les réformes et pour évoquer les moyens de combler l’écart entre la situation des services publics et les attentes des citoyens/usagers. 
Une occasion de souligner, au nom du Cercle de la réforme de l’Etat l’importance centrale à donner, dans les réformes de l’Etat, à la proximité, au sens, à l’accompagnement en formation et en investissement, à la libération des initiatives et des responsabilités. En fait, à un large changement de logiciel.

Peut-on réduire la dépense publique ?

Le 05/06/2018, de 18h00 à 19h00

Christian Babusiaux a participé aux « Décodeurs de l’éco » du 5 juin sur BFM Business

Pour regarder l'émission, cliquez ici

Réformer l’Etat, c’est possible, c’est nécessaire.

30 Milliards, un chiffre qui frappe mais à relativiser. Au-delà des chiffres, l’essentiel c’est que les réformes aient du sens pour les agents publics et pour tous les Français.

 

Le 24 mai 2018, le bureau du Cercle (Yves Cannac, Christian Babusiaux, Francis Massé, Patricia Serman), ainsi que Philippe Ledenvic et Jacques Rapoport qui avaient coordonné la préparation de la Note du Cercle sur « Gouvernance et management publics », ont été reçus par Thomas Cazenave, délégué interministériel à la transformation publique (DITP).

Le 17 avril 2018, le bureau du Cercle a été reçu à l’Assemblée nationale par Cendra Motin, députée (LREM) de l’Isère, ancienne vice-présidente de l’Assemblée nationale.