Petit-déjeuner autour de Eric WOERTH, Président de la Commission des finances de l’Assemblée nationale, et Gilles CARREZ, ancien Président et Rapporteur général de cette Commission

Aujourd’hui, les citoyens veulent « savoir où va l’argent ». Ils veulent aussi savoir « où vont les finances publiques », le cap, les repères -une incertitude induirait une épargne de précaution, une hésitation à investir. Avoir un service public adapté à leurs besoins essentiels, et donc aiguillé par un système de performance orienté vers ces besoins, au-delà des préoccupations d’efficacité interne. Savoir comment, au-delà du fonctionnement courant de l’Etat, est préparé l’avenir.
Répondre à ces attentes suppose un cadre de gouvernance des finances publiques qui leur soit adapté.
Un sujet qui n’est pas seulement technique et dont dépendent pour une bonne part la possibilité de transformer l’Etat, et le consentement à l’impôt.

Présidence et introduction : Christian BABUSIAUX, président du Cercle

Discutants :

Robin DEGRON, Professeur des Universités et ancien conseiller spécial du Commissaire général de France Stratégie 
François ECALLE, Président de FIPECO et ancien membre du Haut conseil des finances publiques
Patrick GIBERT, Professeur émérite de l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense 

Invités : Valérie PLAGNOL, membre du Haut conseil des finances publiques, Catherine PÉRIN, ancienne Secrétaire Générale du Conseil des prélèvements obligatoires, Thomas ROUGIER, Secrétaire général de l’Observatoire des finances et de la gestion publique locales, Emilie MANCEAU-DARRIVÈRE, rapporteur du rapport de la Cour des comptes sur le Budget de l’Etat-résultats et gestion