QUEL ETAT DEMAIN POUR LES PERIPHERIES

Le 16/05/2018, de 8h30 à 13h00

Rencontre du Cercle du 16 Mai 2018

08H45-12H45 - accueil à partir de 08H30

Problématique globale

« Quartiers », périphéries urbaines, zones urbaines sensibles, ZEP, populations défavorisées, zones rurales : qu’est-ce que les périphéries aujourd’hui ? Quelles priorités ?

  • La connaissance des problèmes : le recueil des données, l’écoute, le repérage des problèmes, leur mesure donnent-ils les informations nécessaires et adaptées à une connaissance pertinente et à une réaction rapide ?
  • La présence de l’Etat aujourd’hui: existe-t-il dans les périphéries des « déserts publics » ?
  • Discussion

Quelle répartition Etat, Collectivités et associations pour faire face aux priorités des périphéries ?

La répartition des compétences entre Etat et collectivités territoriales permet-t-elle de faire face ? Faut-il la revoir pour éviter la « périphérisation » d’une part croissante du territoire et de la population ?

  • Quelle répartition entre Etat et Collectivités territoriales pour faire face aux priorités des périphéries ?
  • Qu’en est-il de l’Etat lui-même? La répartition des compétences entre les services territoriaux de l’Etat, leur champ territorial, l’articulation central-local, régional-local, et agences-services déconcentrés sont-elles adaptées aux besoins des périphéries ?
  • Quelle place pour les associations et quel mode de relations avec elles ?
  • Faut-il une organisation sui generis dans et pour les périphéries ou adapter l’organisation générale ? Des palliatifs ou des réformes de fond ?
  • Discussion

Quels instruments, outils, moyens, méthodes, pour et dans les périphéries ?

Faut-il adapter et comment : la GRH, les moyens, les processus, les modes de travail et de relations ?

  • Quelle présence Etat, Collectivités, demainen périphéries ? Physique ou numérique, permanente ou itinérante ? Périphéries, réseaux sociaux, modalités innovantes de présence sur le territoire ?
  • GRH et périphéries: la réduction globale des effectifs est-elle compatible avec la présence et l’action publiques dans les périphéries ? A quelles conditions ? Quels critères de répartition des effectifs sur le territoire pour tenir compte des phénomènes de périphérisation ?
  • Quelles formations et dispositifs d’accompagnement des agents et de l’encadrement ? quelles compétences pour quels métiers nouveaux pour les périphéries ?
  • Discussion

Analyse transversale : Cap 22 au prisme des périphéries

  • Analyse
  • Discussion

Synthèse et conclusion

Pièce jointe
Quel Etat dans les périphéries.pdf